Accueil Santé Comment aménager une chambre pour favoriser le sommeil ?

Comment aménager une chambre pour favoriser le sommeil ?

Quand vous dormez suffisamment, vous vous réveillez de bonne humeur. Vous êtes plus vif, vous arrivez à vous concentrer, et vous êtes en meilleure santé.

À l’inverse, l’insuffisance de sommeil accentue le stress, rend irritable, affaiblit le système immunitaire, et fait baisser les performances physiques et intellectuelles.

A lire aussi : Qui dirige l'ASE ?

Pour bénéficier d’un sommeil de qualité de manière pérenne, il est important d’avoir une chambre confortable.

Se procurer un matelas de qualité

Le matelas est la première chose à améliorer si vous voulez passer des nuits réparatrices. Parmi les modèles de couchage les plus confortables, vous avez le matelas Tediber 140×190. Il utilise une technologie qui associe trois mousses différentes.

A découvrir également : Comment se passe une enquête des services sociaux ?

Il y a la couche supérieure qui supprime tout point de pression grâce à son accueil moelleux et enveloppant. Puis, il y a la mousse à mémoire de forme qui se charge de maintenir votre colonne vertébrale dans un alignement parfait.

Enfin, il y a la mousse brevetée par la marque. Cette mousse à haute résilience assure le niveau de fermeté adapté à tous types de dormeurs.

Bien choisir les éléments de sa literie

Votre matelas haut de gamme vous procure un confort optimal si vous l’associez avec un sommier de qualité. Nous conseillons le sommier à lattes.

Ce dernier favorise une meilleure circulation d’air au sein de la literie. Les lattes sont excellentes pour absorber les chocs et pour amortir les mouvements du dormeur.

Investissez-vous également dans des oreillers et du linge de lit de qualité. Si vous souffrez de cervicalgie et de tensions au dos, optez pour un oreiller orthopédique. Dormir sur un matelas équipé de zones de confort peut aussi vous aider dans ce cas.

Créer un espace simplifié

Une chambre encombrée et en désordre n’est pas du tout favorable au sommeil. Si vous voulez que celle-ci devienne un cocon douillet, commencez par faire sortir tous les meubles peu utiles. Le bureau, la bibliothèque et les étagères superflues n’ont pas leur place dans votre chambre.

Si vous disposez d’une suite parentale spacieuse, privilégiez les meubles qui améliorent votre confort :

  • Un canapé pour lire, pour écouter une musique douce ou pour faire une petite sieste ;
  • Un bout du lit sur lequel vous pouvez vous asseoir pour mettre vos chaussures ;
  • Un dressing qui vous permet de garder votre chambre en ordre.

Si votre chambre est de taille modeste, optez pour des rangements malins qui permettent de gagner de la place sans surcharger la pièce :

  • Le sommier à coffre ou le sommier à tiroirs dans lequel vous pouvez ranger votre linge de lit, vos vêtements et vos effets personnels.
  • La tête de lit à rangement qui peut servir de vide-poche et remplacer les étagères et les placards.

Éviter les appareils électroniques

Regarder les écrans avant de dormir retarde l’endormissement. Leur lumière bleue inhibe la production de mélatonine, perturbant ainsi la synchronisation du cycle veille/sommeil. De plus, veiller tard devant l’écran peut causer une mauvaise fatigue qui entraîne des conséquences néfastes sur votre santé.

Il est préférable de ne pas installer, ni un poste de télévision, ni un ordinateur dans votre chambre à coucher. Il est également conseillé de les éteindre 2 heures avant l’heure habituelle d’aller au lit. Et c’est pareil pour les smartphones et les tablettes.

Bannir tout ce qui peut perturber le sommeil

Notre sommeil est fortement influencé par notre environnement. Une forte lumière, des bruits parasites, une température trop basse, et c’est notre sommeil qui en fait les frais. Aussi, il faut aménager la chambre de manière à éviter tout ce qui peut perturber le sommeil.

À commencer par peindre votre chambre avec des couleurs douces. Les couleurs apaisantes comme le gris, la taupe, le blanc et le rose poudré vous aident à vos relaxer. À l’inverse, les couleurs vives comme le rouge, le jaune et l’orange ne sont pas favorables à l’endormissement.

Il faut aussi renforcer l’isolation phonique et thermique de votre chambre. L’isolation phonique pour lutter contre les bruits, et l’isolation thermique pour maintenir une température agréable dans la chambre. Utilisez des rideaux opaques pour éviter les lumières venant de l’extérieur.

Voilà les règles de base pour aménager une chambre favorable au sommeil. Vous n’avez plus qu’à choisir le style déco qui vous inspire en respectant ces principes.

ARTICLES LIÉS