Accueil Finance Les Tendances d’Investissement en 2024 : Où Placer Son Argent?

Les Tendances d’Investissement en 2024 : Où Placer Son Argent?

En 2024, le paysage financier s’apprête à évoluer avec des innovations et des défis sans précédent. Les investisseurs avisés recherchent des opportunités diversifiées alliant potentiel de croissance et stabilité. Avec des taux d’intérêt fluctuants et une économie mondiale en mutation, s’orienter dans cet environnement requiert une compréhension approfondie des tendances et des stratégies d’investissement. Cet article propose une exploration détaillée des secteurs prometteurs et des placements judicieux pour 2024.

L’immobilier passif et « vert »

L’immobilier passif, également connu sous le nom d’immobilier éco-responsable, est une tendance montante qui allie la performance financière à la responsabilité environnementale. Ce type d’immobilier vise à minimiser l’impact écologique des bâtiments par une conception et une gestion énergétiquement efficaces. Par exemple, une étude de l’Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie (ADEME) indique qu’un bâtiment passif consomme jusqu’à 80% d’énergie en moins qu’un bâtiment standard. Les investisseurs peuvent ainsi réduire leurs charges d’énergie tout en bénéficiant de dispositifs fiscaux incitatifs tels que la loi Pinel écologique.

Lire également : Libertex avis : nos conseils pour bien choisir votre broker ?

La location meublée

La location meublée présente des avantages fiscaux considérables, notamment le statut de Loueur Meublé Non Professionnel (LMNP) permettant de déduire les charges et amortissements de ses revenus locatifs. Ce statut peut transformer les revenus locatifs en revenus quasiment non imposables sur une longue période. Selon l’INSEE, les loyers des meublés sont en moyenne 10 à 30% plus élevés que ceux des locations vides. Cela s’explique par la flexibilité et les services supplémentaires offerts, rendant cette option attractive pour les investisseurs cherchant à maximiser leurs rendements.

Le coliving

Le coliving est une réponse innovante aux changements démographiques et sociaux. Cette forme de cohabitation organisée et flexible s’adresse principalement aux jeunes professionnels et aux étudiants. En plus de répondre à une demande croissante de logements abordables, le coliving offre une rentabilité intéressante pour les investisseurs. Les loyers sont généralement supérieurs à ceux d’une location classique en raison des services supplémentaires proposés. JLL rapporte que les projets de coliving peuvent offrir aux investisseurs des rendements nets allant de 6% à 8%.

A découvrir également : Comment gagner gratuitement des bitcoins sur Coinbase ?

La pierre papier (SCPI)

La pierre papier, principalement représentée par les Sociétés Civiles de Placement Immobilier (SCPI), permet d’investir dans l’immobilier sans les contraintes de gestion directe. Les SCPI collectent des fonds pour acquérir et gérer un patrimoine immobilier diversifié. Selon l’ASPIM, en 2020, le rendement moyen des SCPI était de 4,18%, ce qui en fait un placement attractif comparé aux autres produits financiers. De plus, l’investissement peut être financé par un crédit, permettant de bénéficier de l’effet de levier du crédit.

L’assurance-vie

L’assurance-vie est l’un des placements préférés des Français avec plus de 1 700 milliards d’euros d’encours en 2020 selon la FFA. Elle offre une fiscalité avantageuse, surtout pour les contrats de plus de 8 ans, et une grande diversité de supports d’investissement (fonds euros, unités de compte). L’assurance-vie est également un outil de transmission patrimoniale efficace grâce à la clause bénéficiaire. Les fonds euros ont offert en moyenne un rendement de 1,3% en 2020, tandis que les unités de compte, plus risquées, peuvent offrir des rendements plus élevés.

Le Plan d’Épargne Retraite (PER)

Le Plan d’Épargne Retraite (PER) est un produit récent, né de la loi PACTE de 2019, visant à encourager l’épargne retraite avec une fiscalité incitative. Les versements sont déductibles du revenu imposable, et les fonds sont disponibles sous forme de rente ou de capital à la retraite. Selon la FFA, le PER a collecté plus de 5 milliards d’euros en 2020, signe de son succès croissant. Le PER permet une diversification des investissements (actions, obligations, immobilier) avec des perspectives de rendement ajustées au profil de risque de l’épargnant.

Le Private Equity

Le Private Equity, ou capital-investissement, consiste à investir directement dans le capital de sociétés non cotées en bourse. Cette forme d’investissement peut offrir des rendements élevés, mais elle est également associée à un risque plus important. Selon l’AFIC, le taux de rendement interne moyen pour le capital-investissement en France était de 10,9% entre 2006 et 2016, bien supérieur à celui des marchés actions traditionnels. Cependant, le Private Equity reste réservé à des investisseurs avertis en raison de sa complexité et de son horizon d’investissement long.

Les secteurs de demain

Les secteurs de demain incluent les technologies vertes, la santé, l’éducation et la digitalisation de l’économie. Par exemple, le marché mondial de la santé devrait atteindre 10 000 milliards de dollars d’ici 2022, selon Deloitte. Investir dans ces secteurs via des fonds spécialisés ou des entreprises innovantes peut offrir des perspectives de croissance importantes. Cependant, ces secteurs nécessitent une analyse approfondie et une compréhension des tendances technologiques et sociétales.

Conclusion

En conclusion, diversifier ses investissements dans l’immobilier passif et « vert », la location meublée, le coliving, la pierre papier, l’assurance-vie, le PER, le Private Equity et les secteurs de demain est crucial pour bâtir un portefeuille robuste et performant. Chaque option présente ses avantages et ses risques spécifiques, et doit être considérée dans le cadre d’une stratégie d’investissement globale, adaptée aux objectifs et à la tolérance au risque de chaque investisseur. La clé du succès réside dans une approche équilibrée, une veille constante du marché et une volonté d’adapter ses choix aux évolutions économiques et sociétales.

ARTICLES LIÉS