Accueil Habitat Quel est le type de bardage le moins cher ?

Quel est le type de bardage le moins cher ?

La façade de votre maison est désagréable et vous désirez changer l’aspect du bâtiment en installant un bardage. C’est une excellente alternative, mais le coût de l’opération vous fait hésiter. Heureusement que tous les bardages ne sont pas onéreux. Vous en trouverez certainement qui correspond plus ou moins à votre budget.

Quel est le meilleur bardage pas cher ?

Vous aurez compris que le propriétaire qui cherche un bardage pas cher peut en réalité avoir l’embarras du choix ! L’idée reste néanmoins de trouver un type de bardage qui s’adapte parfaitement à votre projet.
Le meilleur bardage extérieur est avant tout un bardage qui s’accorde avec vos besoins et avec vos goûts.
Pour un bardage de maison individuelle, notre premier conseil est de vous tourner vers un bardage PVC, qui offre souvent le meilleur rapport qualité/prix pour un logement habité.
Pour un projet de bardage sur bâtiment non habité (abri de jardin, entrepôt, etc.), vous pouvez plutôt opter pour un bardage en sapin, en gardant à l’esprit que la durée de vie d’un bardage en bois pas cher sera souvent inférieure à celle d’un bardage en PVC.
La dernière option est bien évidemment de recherche les bons plans, par exemple via des déstockages ou en attendant les périodes de soldes chez les grandes surfaces de bricolage.

A voir aussi : Comment optimiser le rangement de sa cuisine ?

Bardage métallique

Bien que cela soit étonnant, le bardage métallique coûte moins cher que les autres types de bardages. Il faut compter entre 5 €/m² et 40 €/m² pour ce genre d’installation. La facture sera plus élevée si vous optez pour des matériaux à doubles peaux. Le bardage métallique est assez joli, et aussi pratique pour la protection de vos mûrs. Ils servent parfaitement de bouclier contre les fortes variations de température, les UV, le gel, et les intempéries. Si vous cherchez un bardage pour optimiser l’isolation thermique, ce n’est certainement pas la solution recommandée. Par contre, en l’associant avec d’autres matériaux, le résultat pourrait être satisfaisant.

Lorsque vous installez un bardage métallique simple, il est impératif de disposer d’un bon système d’isolation à l’intérieur ou à l’extérieur. L’isolation ne doit pas être dépendante des matériaux utilisés pour le bardage. Mais, pour un bardage métallique double peaux, vous n’êtes pas tenu d’avoir un autre système d’isolation. Les matériaux utilisés dans ce cas comportent déjà des isolants thermiques.

A voir aussi : Comment estimer le prix de la rénovation de sa salle de bain ?

Bardage en bois

Les bardages en bois sont les plus fréquents. On les apprécie pour leur côté authentique, leur chaleur et leur caractère écologique. Il existe plusieurs essences de bois pour ce genre de mise en place. Vous retrouverez différents coloris et différentes formes. Quel que soit votre choix, il faut compter entre 10 €/m² et 120 €/m² pour un bardage en bois. Le prix varie surtout selon la qualité du bois utilisé. Après, il faut voir le surcoût au niveau des matériaux. Un bardage avec parapluie et grille anti-rougeur coûtera naturellement plus cher qu’un barrage simple sans ces accessoires.

Les essences de bois les plus courants pour la construction de bardages sont : le peuplier, le maritime, le pin sylvestre, l’épicéa, le mélèze, l’iroko, le châtaignier, le sapin, et le chêne. Si vous voulez des bois moins chers, opter pour des bois classiques. Mais, les bois nobles et les bois massifs sont naturellement plus coûteux.

Pendant votre achat, faites attention à la classe du matériau. Il existe la classe, 1, 2, 3, 4 et 5. Elles renseignent sur la résistance à l’humidité du bois. Optez pour des bois classés au moins dans la catégorie 3. Mais, le choix dépendra des conditions climatiques dans votre région.

Bardage en PVC

Le bardage en PVC coûte aussi relativement moins cher. Comptez entre 10 €/m² et 60 €/m² pour ce type de bardage. Les lames en PVC offrent de multiples avantages. Elles sont très esthétiques, personnalisables, disponibles dans des dizaines de coloris, et assez résistantes. De plus, on retrouve des matériaux en PVC qui constituent une imitation parfaite d’autres fournitures comme ceux en bois ou en fer. Certaines installations en PVC confèrent une aire futuriste aux bâtiments.

Le plus souvent, les constructeurs proposent le PVC cellulaire ou le PVC alvéolaire. Quel que soit le genre de matériaux, on peut faire un bardage en verticale, un bardage en horizontal ou un bardage en diagonale. Pour mieux contrôler la consommation énergétique de votre maison, choisissez des lames de PVC assez épais. Ceux de 20 mm sont généralement conseillés dans ce cas.

Notez que le bardage en PVC résiste parfaitement : aux variations de température, aux insectes, aux produits chimiques, aux moisissures, aux chocs, et aux différentes intempéries. Il est facile à entretenir et ne s’oxyde pratiquement pas (en fonction de la qualité).

Bardage en composite

Pour ce type de bardage, on associe plusieurs matières pour avoir le matériau de base. Plus couramment, on combine les polymères et bois afin de produire des lames plus performantes. De vue, le bardage en composite ressemble énormément au bardage en bois, mais les matériaux sont bien différents.

Plusieurs estiment que le bardage en composite est moins écologique puisqu’on fait recours à certains produits nocifs (le chlore par exemple). Mais, vous pourriez opter pour des matériaux qui ont moins de conséquences néfastes sur l’environnement et sur la santé. Il faut prévoir entre 40 €/m² et 100 €/m² pour un bardage en composite. L’investissement de départ est élevé, mais vous n’aurez pratiquement pas besoin de faire d’entretien.

ARTICLES LIÉS