Accueil Immobilier Comment est calculé l’assurance loyer impayé ?

Comment est calculé l’assurance loyer impayé ?

Chaque année en France, on recense près de 1,5 million de personnes qui éprouvent des difficultés dans le paiement régulier de leur loyer. Cette situation est due à de nombreuses raisons, dont la principale est la baisse du pouvoir d’achat couplé à la conjoncture économique mondiale.

Si cela suscite un pénible désappointement chez les locataires, l’effet est exacerbé chez les propriétaires qui se retrouvent dans l’embarras. Heureusement, il existe une assurance qui permet de remédier à ce problème. Découvrez-la ici.

A lire également : Socopro : quelles prestations fournit-elle ?

Qu’est-ce que l’assurance loyer impayé ?

Aussi connue sous le nom de Garantie Loyer impayé ou tout simplement GLI, l’assurance loyer impayée est proposée par les compagnies d’assurances ou certaines institutions financières. Il permet de pallier au risque d’insolvabilité auquel peut être exposé un propriétaire lorsque son locataire se retrouve dans une situation difficile entraînant un défaut de paiement de sa part.

Cette assurance protège également le propriétaire contre les éventuelles dégradations matérielles que peut subir le bien immobilier. En cas de litige entrainant une procédure contentieuse au tribunal, le propriétaire est complètement couvert par son assurance.

A lire également : Le choix de la motorisation de sa porte de garage : le choix de la sécurité et de la fiabilité

Celle-ci se charge de payer les frais de la procédure, depuis l’honoraire des avocats intervenants, jusqu’aux frais de déménagement en passant par les frais d’intervention d’un huissier de justice, d’un commissaire de police et d’un serrurier.

S’il est très important, l’assurance loyer impayé, n’est en aucun cas, une obligation. Il s’agit simplement d’une option qui permet au bailleur de bénéficier d’une assurance totale qu’en n’importe quel cas de figure, son loyer lui sera versé et que l’entretien de sa maison sera couvert.

Combien coûte cette assurance ?

Il n’y a pas un prix fixe que tous les propriétaires doivent verser chaque mois à l’assureur. En effet, la détermination du montant précis qui doit être versé par les assurés se joue sur deux critères.

D’abord, on considère le montant du loyer à garantir. Concrètement les frais de locations de votre bien immobilier comme ils sont inscrits dans le bail avec toutes les charges comprises. Ensuite, les garanties demandées par le propriétaire sont prises en compte. Plus vous requérez plus de garanties, plus le montant de votre prime sera élevé.

est calculé l'assurance loyer impayé

Comment déterminer si un locataire est éligible à cette assurance ?

Bien sûr, tous les locataires ne sont pas éligibles à l’assurance des loyers impayés. Pour déterminer ceux qui le sont, certains aspects doivent être pris en considération. Le propriétaire bailleur analyse le ratio de solvabilité et juge si le locataire peut accéder à la GLI.

Il est recommandé de toujours prendre en compte le revenu net imposable pour vérifier la solvabilité d’un candidat locataire. Le taux d’effort étant de 35 %,  la capacité locative d’un potentiel locataire gagnant 2000 € est de 700 €. Si le locataire est en couple, la solvabilité de son partenaire ne sera pas prise en considération à moins que celui-ci prenne part au paiement de loyer. Et même dans ce cas, les revenus seront culminés de façon et le taux d’effort restera toujours à 35 %.

Comment choisir la meilleure assurance

Le marché regorge plusieurs offres d’assurances aussi intéressantes les unes que les autres. Mais pour faire un choix judicieux, il est recommandé d’opter pour un contrat adapté à son profil et surtout à ses attentes.

Cela dit, ne foncez pas directement sur une offre simplement parce que l’un de vos proches vous la recommande. Il est possible que vous n’ayez pas les mêmes attentes, dès lors cela devient incompatible avec votre profil. Pour choisir la meilleure assurance, vous devez plutôt vous baser sur les critères suivants :

Les garanties proposées

Le niveau de couverture varie d’une compagnie à une autre. Votre choix doit être pour ce faire guidé par les garanties que vous recherchez. Si l’assureur ne vous garantit pas toutes les couvertures qui vous conviennent, allez ailleurs ! Dites-vous, qu’il y a toujours une meilleure offre quelques parts adaptées à vos objectifs.

Les conditions d’éligibilité des locataires

Un contrat assez souple est à privilégier ici. Si les conditions sont trop strictes, il est possible que cela ait une incidence négative sur le processus de choix des locataires.

En fait, si aucun de vos locataires n’est éligible pour votre assureur, vous risquez de ne plus en avoir. Le plafond d’indemnisation proposé par l’assureur est aussi un critère important que vous deviez analyser.

ARTICLES LIÉS