Accueil Actu Quand ramasser le thym ?

Quand ramasser le thym ?

Des épices, il y en a beaucoup, mais le thym est différent. Cette plante, qui n’est pourtant pas si rare que ça, a un parfum des plus originales qu’on ne trouve nulle part ailleurs. Et si vous avez du thym qui pousse chez vous (Thymus vulgaris ou Thymus serpyllum), ce serait très intéressant de les cueillir pour les utiliser dans toutes vos recettes culinaires. Quand ramasser le thym ? C’est tout le sujet de votre article d’aujourd’hui.

Pourquoi faut-il un moment précis pour ramasser le thym ?

Lire également : Comment faire un cadeau de la fête des Mères ?

Quand les pêches commencent à rougir, on peut commencer à le cueillir, et ce, jusqu’à ce que le pêcher n’ait plus aucun fruit. Même chose pour la pomme ainsi que tous les autres fruits et légumes du potager.

Mais pour le thym, c’est un peu différent. Pour avoir du bon thym avec tous ses arômes, il faut le ramasser à un moment bien spécifique. Sans quoi, il perd toute sa qualité aromatique et gustative. Alors, quand cueillir le thym exactement ? C’est ce que nous allons voir tout de suite.

A voir aussi : Combien coûte la pilule du matin après : notre guide

Quand ramasser le thym ?

Le thym doit en effet être ramassé à un moment bien précis de l’année. Que ce soit pour le Thymus vulgaris ou Thymus serpyllum, le moment de la récolte est le même et se situe entre le mois d’avril et le mois de juillet.

Cela dit, même pendant cette période, vous ne pouvez pas ramasser le thym à n’importe quel moment. Il y a des conditions à respecter avec très grande précaution.

Le thym doit être récolté lorsqu’il commence à fleurir. C’est à ce moment qu’il est le plus parfumé et, donc, qu’il est le plus susceptible de conserver ses qualités aromatiques plus longtemps. Ce moment se situe donc entre le mois d’avril et le mois de juillet en fonction de la région.

Selon les experts du domaine, le moment idéal pour récolter le thym est pendant la lune montante. Il est donc important de vérifier le calendrier lunaire si l’on veut ramasser le thym et le conserver de manière optimale.

Aussi, préférez les matinées ensoleillées. Si le temps est trop humide, l’arôme du thym risque de ne pas résister à la conservation. Et pendant l’après-midi, les feuilles de thym seront trop asséchées et manqueront probablement de parfum. Si toutes ces conditions sont réunies, vous pouvez passer à la récolte.

Enfin, sachez que la récolte du thym doit se faire en retirant les feuilles avec une grosse partie de la tige pour améliorer la conservation.

Comment conserver le thym ?

Si vous avez fait la récolte du thym de manière optimale, il reste encore à le conserver dans les meilleures conditions pour qu’il puisse garder longtemps ses qualités aromatiques. Ce qu’il faut savoir c’est qu’après la récolte, le thym ne doit pas être lavé ni placé dans un endroit humide. Il faut également éviter de retirer les feuilles de la tige.

Quant à la conservation, il vous suffit de les suspendre dans un endroit sombre, sec, mais aéré pour qu’il puisse conserver toutes ses qualités. Le grenier serait l’endroit idéal.

ARTICLES LIÉS