Accueil Loisirs Comment organiser un atelier de couture ?

Comment organiser un atelier de couture ?

Le nouvel atelier a ouvert ses portes en juillet 2018, résultat d’une réflexion en looooongue sur l’aménagement et l’organisation de la salle. Je partage avec vous ici mes inspirations, mes choix et mes astuces, en espérant que cela vous servira à mettre en place le coin couture de vos rêves.

Je rencontre beaucoup de gens dans l’atelier qui n’ont pas d’espace dédié à la couture, rendant parfois la cohabitation avec d’autres membres de la famille un peu difficile. « Oui, il est 20h30, et j’accroupe toujours la table de la salle à manger avec ma machine et des tas de tissu. Quelqu’un a faim dans cette maison ? Un espace de couture organisé, même petit, est souvent un rêve pour une bonne partie d’entre nous ! Et comment confortable de ne pas avoir à stocker et retirer le MAC chaque fois que vous voulez coudre. Eh bien… Je n’essaie pas de vous convaincre de transformer votre cuisine en atelier de couture comme le mien (il est conçu pour 3 personnes à la fois), mais peut-être quelques idées peuvent vous servir.

A découvrir également : Pourquoi apprendre la science à nos enfants ?

Le point de départ de l’œuvre était parfait : Monsieur Gourde m’avait donné carte blanche : ce que veut Mlle Gourde, M. Gourde fera. Et quand vous connaissez les qualités de bricoleur du gentleman, ainsi que de vous dire que c’est Disneyland à la maison ! Youhouuuu ! Je devais décider, pas si simple !

J’ai beaucoup flanqué sur internet, et rêvé de lire le livre de Christelle Beneytout : « Ateliers et pièces couture »

A lire aussi : Comment choisir la meilleure boutique e-liquide en ligne ?

Quelques croquis, quelques essais, rien ne reste de l’ancienne cuisine, sinon les carreaux, doucement vintage ! Suivez le guide !

Les 14 m2 de la pièce ont été divisés en plusieurs espaces : la table de découpe d’un côté, le coin de couture de l’autre, la planche à repasser et le miroir pour les accessoires en face.

Les deux plans de travail viennent de Point P. C’était un énorme panneau de pin à trois plis, que nous coupons aux bonnes dimensions en magasin. La chose la plus difficile était de tout monter dans les escaliers. La table de coupe mesure 3,20 m x 90 cm. Beau bébé ! Cette largeur est idéale pour couper des tissus et je l’ai vraiment tenu. Il est destiné à être utilisé dans des stations debout, à 90 cm du sol. Ce n’était pas facile de décider, parce que je suis assez petit, mais je reçois des élèves en classe qui sont beaucoup plus grands. Cette hauteur semble être la bonne. Monsieur Gourde « cassé » les bords des panneaux avec un chanfrein afin que le tissu ne soit pas accroché. Le bois a été traité avec plusieurs couches de parquet vitrificateur afin de ne pas souffrir de la percée des broches. Aïe !

Ce panneau repose sur deux meubles de 8 boîtes suédois de la série KALLAX. Attaché ensemble au milieu, et fermé par un grand panneau en mélamine mince sur le dos, je suis super heureux à ce sujet. Nous stockons beaucoup de choses : tissus, livres de couture, modèles et dossiers de mon entreprise. J’avais prévu de mettre un rideau devant les tissus afin qu’ils ne s’estompent pas trop au soleil.

Les armoires d’option avec porte est agréable aussi, pour stocker les choses un peu moins ordonnées. Dans les tiroirs, j’ai rangé mes bobines de fil, maintenues debout grâce à une salle de bains modulaire organisateurs, toujours de IKEA. Les pieds du mobilier proviennent de Brico Dépôt.

Sur le côté des meubles, Monsieur Gourde m’a mis deux étagères pour ranger les machines. Il ne reste plus qu’à convaincre Baby Biberon de ne pas toucher tous les boutons dès qu’il est dans la pièce. La tentation est forte ! ! Notez que le mobilier KALLAX est relativement peu profond, 39 cm. Il y a donc toute une partie vide sous la table de découpe. Il est tenu par deux pieds au niveau du mur.

Nous passons de l’autre côté, direction la table à coudre :

(chaises : Sklum. banc : Casa.)

Toujours la même planche en bois, 3 m x 55 cm, tenue au mur par de grands supports et soutenue par deux pieds de bureau Ikea. La grande idée est ce trou dans la table qui permet de passer le fil reliant la machine. Plus de fil qui traîne au milieu, je l’adore !

Étagères murales déjà bien approvisionnées, avec mes boutons et ciseaux dans des bocaux en conserve (IKEA), boîtes à lait recouvertes de papier Petit Pan pour stocker tous mes préjugés (Merci Vir !) , et un grand organisateur de mercerie, offert par Monsieur Gourde l’année dernière (Brico Depot).

J’ai toujours mes rubans de porte, un ancien porte-bracelet ramené d’Inde.

Un magazine (Bouchara), pour les dernières publications Greedly passionnant !

Un miroir bouton (miroir : IKEA, boutons : Action, collé au pistolet à colle)

Oh ! Le photographe ! Dis Cheese !

et toujours, mon petit décor que j’aime tant :

(cadre, cloche en verre : IKEA. Mercerie : Emmaüs)

(Cadre : Action. Agenda : Emmaüs. Règle : trésor de ma grand-mère)

Niveau de lumière, l’atelier est très lumineux par nature, mais deux grandes dalles LED prennent le dessus la nuit. Il est très important de le voyez bien à tout moment, et je suis vraiment content de ce choix. Des projecteurs LED sont également fixés sous l’étagère de la table à coudre pour compléter l’éclairage des machines, parfois peu convaincants.

Je ne peux pas résister à vous montrer la vue depuis mon studio, j’adore ça !

(rideaux : tulle à pois, IKEA)

J’espère que cette histoire vous aura donné des idées pour mettre en place votre nid de couturière…

Je termine par une dernière adresse, celle de mon ami Steve

qui recycle de vieux meubles pour en créer de nouveaux.

Cela peut être utile si vous êtes allergique à IKEA ou si vous avez une demande spécifique.

La Refabrique (n’hésitez pas à faire une tournée dans son univers)

Et Vous avez un coin de couture ? Un atelier dédié ?

Vous avez des conseils à partager avec les Gourdes ?

N’hésitez pas à laisser vos conseils en commentaire, ils seront lisibles par tous. Merci pour le partage !

ARTICLES LIÉS