Accueil Santé Comment se passe un placement séquentiel ?

Comment se passe un placement séquentiel ?

Les soins familiaux peuvent être une solution intéressante pour les personnes âgées qui ne souhaitent plus ou ne peuvent plus, pour des raisons de perte d’autonomie, continuer à vivre chez elles.

Il s’agit en effet d’une alternative à la maison de retraite qui présente de nombreux avantages. Parmi ces l’avantage financier, puisque son coût est d’environ la moitié du prix d’un EHPAD (hébergement pour personnes âgées à charge) ou pour les résidences autonomes pour personnes âgées (en savoir plus sur les tarifs d’une famille conviviale).

A découvrir également : Comment nettoyer une cigarette électronique ?

De plus, vivre dans une famille, avec un ou deux résidents supplémentaires, peut être plus gratifiant et stimulant que de vivre à la maison ou dans un établissement collectif (voir apporté).

Créée en 1989 et modifiée par de nombreux décrets d’application, les soins familiaux pour les personnes âgées sont réglementés d’une part par le Code d’action sociale et de la famille et sur la autre par le contrat d’accueil entre l’accueil et l’hôte.

A découvrir également : Quel diplôme pour travailler en soin palliatif ?

Pour en savoir plus sur les soins familiaux pour les personnes âgées, ce qu’il est, quelles mesures à prendre et combien cela coûte vraiment, lisez cet article.

Résumé

Qu’est-ce que l’accueil familial pour les personnes âgées ?

Quel type d’hébergement familial pour les personnes âgées ?

Quelle est l’aide fournie par la famille accueillante ?

Rémunération des personnes âgées chez l’habitant : Quel taux ?

Comment rechercher une famille d’accueil pour les personnes âgées ?

Comment trouver une famille d’accueil pour les personnes âgées ?

Dans la famille d’accueil âgée, la personne hébergée devient employeur

Questions sur les soins familiaux pour les personnes âgées

Qu’est-ce que l’accueil familial pour les personnes âgées ?

À mi-chemin entre l’entretien de la maison et l’installation d’une maison de retraite, les soins familiaux sont réservés aux personnes de plus de 60 ans qui ont une autonomie relative et qui ne nécessitent pas de surveillance médicale.

Cette réception est rémunérée (voir ici) . Il n’est possible que lorsque la personne âgée n’est pas de la même famille que la famille.

La loi ne limite pas le degré d’autonomie d’une personne âgée qui doit être logée dans un milieu familial. Toutefois, les conseils départementaux responsables de cette forme d’accommodement donnent habituellement une opinion défavorable lorsque la GIR est trop faible.

Voici une présentation vidéo de la famille d’accueil pour les personnes âgées :

Pour rappel

 : il existe une grille d’évaluation pour mesurer le niveau de dépendance d’une personne âgée. Six catégories ont été identifiées : le RGI 1 est la plus forte dépendance et le RGI 6 est la perte d’autonomie la plus faible.

Quel type d’hébergement familial pour les personnes âgées ?

Il est important de savoir que les soins à domicile peuvent prendre plusieurs formes et le logement doit répondre à certains critères.

En ce qui concerne le logement :

  • L’hébergement doit être adapté aux contraintes d’âge de la personne hébergée
  • Une chambre de 9 m² pour une personne seule ou 16 m² pour un couple, avec une fenêtre donnant sur l’extérieur, doit être mise à disposition ainsi qu’une salle de bains et WC privatifs ou Communes
  • Une occasion de demander de l’aide immédiate si nécessaire

Les soins familiaux pour les personnes âgées peuvent prendre plusieurs formes :

  • Permanente
  • Temporaire lorsqu’un besoin apparaît comme après l’hospitalisation ou l’absence d’un soignant
  • Temps plein, c’est-à-dire jour et nuit
  • Temps partiel, p.ex. demi-journée
  • Séquentiel : tous les samedis par exemple

La personne âgée peut être représentée. Le représentant devient alors l’interlocuteur privilégié.

Quelle est l’aide fournie par la famille accueillante ?

La personne âgée est reçue au domicile d’une personne accueillante familiale qui a obtenu des conseils accréditation départementale valide pour 5 ans. Cette accréditation garantit la qualité de l’accueil.

Généralement parlant, la réception doit être en mesure de garantir de bonnes conditions pour assurer la sécurité, la santé physique et morale de la personne ; .

La personne âgée en famille d’accueil doit pouvoir :

  • Circuler librement dans la maison de la famille amicale et avoir accès à des salles communes telles que le salon, la cuisine…
  • Participer à la vie de famille et partager des repas avec les occupants de la maison

L’accueil familial pour les personnes âgées doit être personnalisé en tenant compte des besoins et les souhaits de la personne accueillie.

L’amical de la famille doit prendre un certain nombre d’engagements :

  • Il garantit l’hébergement et la nourriture de la personne âgée ainsi qu’il gère l’entretien de ses biens et des chambres mises à disposition
  • Il doit permettre les sorties et la poursuite des activités de la personne accueillie et pour cela il doit pouvoir l’accompagner à l’extérieur
  • Il respecte les opinions et les convictions de la personne acceptée
  • Il fait preuve de discrétion dans la relation de la personne âgée avec sa famille, également en ce qui concerne sa correspondance
  • Elle doit promouvoir l’autonomie de la personne âgée qu’elle accueille

De plus, pour accorder l’accréditation, le conseil ministériel exige qu’un certain nombre de conditions soient remplies.

La famille accueillante s’engage :

  • Pour suivre une formation initiale et continue qui relève de la compétence du conseil départemental
  • Assurer la continuité de la réception
  • Accepter que les services du conseil départemental puissent effectuer un suivi médical et social des personnes reçues, y compris à domicile
  • Accepter une vérification de casier judiciaire

A noter

 : une famille conviviale ne peut recevoir plus de 3 personnes âgées en même temps. La famille peut aider les personnes âgées à accomplir des tâches quotidiennes telles que la toilette ou l’habillement, par exemple, si le besoin s’en fait sentir.

Rémunération des personnes âgées chez l’habitant : Quel taux ?

Le coût de l’accueil d’une personne âgée est un atout majeur lorsque nous choisissons cette méthode d’hébergement. En effet, le montant de base auquel la personne acceptée doit payer se situe dans une fourchette qui est de 1.500 à 1.800€ par mois selon sur les conditions fixées dans le contrat d’accueil.

Les facteurs qui déterminent le coût des soins à domicile sont les suivants :

  • Rémunération pour services rendus accompagnés d’une indemnité de congé payé : il s’agit de l’élément le plus important de la rémunération est de 2,5 SMIC horaire par jour, plus 10 % de congés payés.
  • Indemnité de sujétion spéciale si le niveau de dépendance du bénéficiaire exige une plus grande présence du soignant.
  • Une allocation de logement qui correspond à un loyer : cette allocation est déterminée en fonction de la superficie et de la qualité des chambres mises à disposition d’une part et d’autre part selon le prix de location dans la région environnante.
  • Indemnité d’entretien correspondant aux frais encourus par le logement de la personne : linge, nourriture… Cette allocation peut être comprise entre 7,30€ et 18,25€ par jour.

Tous les montants des allocations sont négociés entre le bénéficiaire et la famille d’accueil dans les limites des taux fixés par les règlements. Le conseil départemental conserve le droit de contrôler ces montants.

Important  : de nombreux assistants peuvent réduire le coût des soins familiaux en fonction de la situation des personnes âgées, et le plus souvent le reste des personnes à charge est d’environ 1 100 euros par mois.

Ces aides peuvent être :

  • APA (allocation d’autonomie personnalisée)
  • L’ASH (aide sociale au logement)

Une réduction de l’impôt sur le revenu est également possible pour les emplois à domicile. Seule la rémunération des services rendus et les indemnités de congé payé donnent droit à cet avantage fiscal. Travailleurs adaptés aux familles sont souvent des retraités du secteur de la santé ou du travail social. Toutefois, aucun diplôme n’est requis pour obtenir l’approbation du conseil ministériel. Les aidants naturels qui ont accompagné un membre de la famille dans leur vieillesse peuvent décider de se professionnaliser en faisant la même activité à la maison, mais avec des personnes autres que les membres de la famille.

Comment rechercher une famille d’accueil pour les personnes âgées ?

Il n’est pas toujours facile de trouver un endroit en famille d’accueil pour les personnes âgées , car ce mode d’hébergement n’est pas très développé.

Certains départements comme ceux de la région PACA offrent peu de possibilités tandis que dans les Hauts-de-France il est plus facile de trouver une famille d’accueil.

Comment trouver une famille d’accueil pour les personnes âgées ?

La loi du 28 décembre 2015 relative à l’adaptation de la société au vieillissement encourage la prise en charge familiale des personnes âgées afin de donner aux soignants le droit de répit dans le cadre des soins à domicile.

De toute façon, communiquer avec le conseil départemental ou, plus près de vous, un (Centre local d’information et de coordination gérontologique) si vous êtes à la recherche d’un accueil familial.

Lorsque vous avez trouvé une famille d’accueil :

  • Un contrat d’accueil doit être établi qui doit être conforme au modèle. établi au niveau national.
  • Ce contrat d’accueil doit être signé par vous ou votre représentant et par la famille d’accueil.
  • Une copie de ce contrat signé doit être envoyée au conseil ministériel.

Le contrat d’accueil vise à déterminer les conditions de réception, matérielles et financières. Il précise les obligations de chaque partie. Il précise également la nature de l’accueil : accueil temporaire ou permanent, temps partiel ou plein…

En outre, la personne acceptée en tant que personne familiale est tenue de souscrire un contrat d’assurance responsabilité civile pour les dommages qui pourraient survenir dans le contexte des soins familiaux.

Dans la famille d’accueil, personne âgée, la personne accueillie devient employeur

La famille d’accueil est considérée comme l’employeur de l’aidant. En tant que tel, le bénéficiaire doit déclarer le salaire versé à la famille d’accueil et verser des cotisations de sécurité sociale en fonction de la rémunération versée.

Ce n’est pas le partie la plus simple de ce type de logement, car il faut se tenir au courant du taux de cotisation et du salaire minimum.

Cependant, il existe une solution simplifiée, le Cesu (Universal Service Chèque emploi), qui s’adresse aux personnes qui souhaitent payer des services à l’individu.

Cesu gère les déclarations, établit le montant des contributions , et propose l’état mensuel de la rémunération financière, qui est l’équivalent du feuillet de salaire. Les cotisations sont déduites chaque mois du compte bancaire de la personne destinataire. Le consentement de la famille d’accueil est essentiel pour utiliser ce mode de paiement. Il n’est pas nécessaire d’établir un contrat de travail lorsqu’on est membre du Cesu.

Questions sur les soins familiaux pour les personnes âgées

Afin de fournir des éclaircissements supplémentaires, voici quelques questions au sujet de la famille des aînés.

Le contrat que vous allez signer avec votre famille une période probatoire d’un mois renouvelable 1 fois J’ai 85 ans, j’ai décidé de vivre dans une famille d’accueil, mais que se passe-t-il si ça ne me plaît pas ? . Si les soins familiaux ne vous conviennent pas, vous pouvez résilier le contrat sans préavis pendant cette période.

Après ce délai, vous devrez vous conformer à un préavis minimum de 2 mois pour résilier le contrat de réception par courrier recommandé avec accusé de réception sinon vous devrez verser une indemnité compensatoire égale à 3 mois de la famille d’accueil.

Pour information, cela s’applique de la même manière pour la famille d’accueil qui souhaite se séparer des personnes âgées personne hébergée.

Oui Mon père doit suivre un régime, la famille d’accueil devrait-elle adhérer à ce régime ? , les repas et les collations offerts à votre père par la famille convivial doivent être conformes aux exigences médicales.

Voir dans cette section les engagements de la famille accueillant une personne âgée.

Pour que votre famille amicale puisse être loin, une solution doit être trouvée et validée par le conseil départemental Que se passe-t-il si ma famille d’accueil doit être absente ? , parce que c’est la notion de continuité de réception qui prévaut.

Sachez également que vos conseils ou ceux de votre représentant légal seront pris en compte.

Devrions-nous refaire un contrat d’hospitalité après un an ? Non , le contrat d’accueil est établi pour un an et il est tacitement renouvelé chaque année. Il n’est donc pas nécessaire de le refaire pour qu’il soit renouvelé.

Crédit photo : © freeograph/freepik.com

3.8 / 5 ( 6 votes )

ARTICLES LIÉS