Accueil Actu Comment ouvrir un terminal de cuisson?

Comment ouvrir un terminal de cuisson?

Un terminal de cuisson est un établissement qui veille à la finition de la préparation de produits boulangers qui n’ont pas été fabriqués sur place. Il est également appelé point chaud. Pour ouvrir un terminal de cuisson, vous n’avez pas besoin d’avoir un diplôme spécifique. Cependant, il y a des normes et règles à respecter pour avoir l’autorisation. Quelles sont alors les conditions à remplir pour ouvrir un terminal de cuisson ?

Avoir de bons fournisseurs

Le propriétaire d’un terminal de cuisson se contente de finir la cuisson de produits préparés par le boulanger. Pour envisager donc d’ouvrir un tel établissement, vous devez organiser un plan de ravitaillement.

A découvrir également : Cigarette électronique dans l'air : est-ce autorisé ?

Vous devez penser aux différents produits que vous proposerez à vos futurs clients et cibler les endroits où les trouver. Il faudra ensuite contacter ces potentiels fournisseurs pour être sûr de les avoir avec vous sur votre projet.

Concevoir le terminal de cuisson

Vous devez avoir un nom pour votre terminal de cuisson si vous ne vous orientez pas vers un réseau de franchise. Pensez à un logo, aux couleurs que vous utiliserez pour votre enseigne et établissez un plan marketing et de communication.

A lire également : Comment calculer la quantité de béton ?

Il faudra également définir un budget pour votre terminal de cuisson. Ces choix et décisions doivent se prendre pendant que vous recherchez un local adapté, répondant aux normes règlementaires pour une telle activité.

Louer un local respectant les normes régissant un point chaud

Le terminal de cuisson étant un établissement qui entre dans le domaine alimentaire, plusieurs critères sont à vérifier lors du choix. Vous devez dans vos recherches tenir compte des normes de sécurité et des normes sanitaires.

Les normes de sécurité demandent à ce que le lieu soit facilement accessible puisqu’il est destiné à recevoir du monde. Il ne doit pas être dans un environnement hostile et dangereux. Les normes sanitaires recommandent que les produits soient bien stockés et conservés dans un lieu bien aménagé et équipé.

Toutes les installations liées à la climatisation et au processus de cuisson doivent être isolées et ne pas déranger le voisinage.

Respecter les obligations du propriétaire d’un terminal de cuisson

Lorsque vous voulez créer un point chaud, vous devez savoir qu’en dehors des contraintes du local, le propriétaire est également soumis à des obligations. Le mieux est de les connaître afin de bien vous préparer et ne pas rencontrer d’éventuels problèmes après ouverture.

Ainsi, il est formellement interdit d’utiliser dans un point chaud les expressions ci-après : « pain de tradition française », « pain maison » ou tout autre terme rappelant une préparation sur place. Ce qui n’est pas le cas d’un terminal de cuisson. La dérogation à cette règle pourrait être passible d’amende.

Pour le reste, il faudra respecter l’affichage des prix, des ingrédients et mentions obligatoires observés par tout commerçant.

Créez votre établissement à la Chambre de Commerce et d’Industrie (CCI)

Pour avoir officiellement un statut juridique, vous devez remplir les formalités nécessaires à la CCI. Ces formalités dépendent du statut que vous aurez choisi. Pour une activité à mener seul, les plus recommandés sont le SASU, l’entreprise individuelle en nom propre, la micro entreprise et l’EIRL.

La mise en place d’un terminal de cuisson suit donc un processus assez strict. Néanmoins, vous savez désormais comment vous préparer pour lancer votre projet.

ARTICLES LIÉS