Accueil Habitat Réduire la pollution intérieur de votre habitat

Réduire la pollution intérieur de votre habitat

Bougies

Depuis quelques années, nous sommes tous conscients de l’impact de la pollution de l’air sur notre santé. L’essor des véhicules propres, les réglementations concernant les industries, tout est mis en œuvre pour réduire la quantité de microparticules dans l’air de nos villes et même à la campagne.

La pollution est mise à l’honneur chaque année à l’occasion du Jour de la Terre le 22 avril. C’est donc une question qui préoccupe bon nombre de citoyens et de gouvernements. Mais s’il y a bien un endroit qui est souvent négligé, ce sont nos habitats ! Car on le sait désormais, nos intérieurs sont souvent bien plus pollués que les rues extérieures. C’est d’ailleurs pour cela que les experts recommandent d’aérer notre maison chaque jour, même lorsque la qualité de l’air de la ville n’est pas très bonne.

Lire également : Astuces pour réussir une décoration vintage

Bougies, produits d’entretien ou encore meubles qui libèrent des particules fines comme les formaldéhydes, substance cancérogène que l’on retrouve dans l’ameublement en bois, tous ces facteurs participent à créer de la pollution intérieure. D’après certaines études, l’air de nos habitats serait ainsi jusqu’à trois fois plus pollué qu’à l’extérieur.

Mais comment faire pour réduire au maximum l’impact de cette pollution de l’air dans notre maison ? Comment protéger les enfants et les animaux de ces substances toxiques ? Voici quelques conseils qui vous seront utiles !

A lire également : Les étapes pour construire sa maison

Aérer régulièrement

Femme devant sa fenêtre

C’est le conseil le plus important à retenir ! Afin de renouveler l’air au maximum, n’hésitez pas à aérer votre maison tôt le matin ou tard le soir, aux heures où il y a moins de circulation routière. Lorsque vous nettoyez votre maison ou lorsque vous cuisinez, il est également important d’ouvrir vos fenêtres pour éviter l’accumulation de particules toxiques dans votre intérieur. En règle générale, les experts conseillent d’aérer une vingtaine de minutes par jour au minimum.

Préférez les produits d’entretien naturels

Les produits d’entretien que l’on trouve dans les supermarchés et qui sont souvent chimiques, sont particulièrement délétères et peuvent provoquer de l’asthme ou des allergies, notamment s’ils sont utilisés en excès. Il est donc important de privilégier des ingrédients naturels, que l’on trouve bien souvent dans ses placards, et qui sont tout aussi efficaces. Par exemple, le bicarbonate de soude ou le vinaigre blanc sont parfaits pour agir contre le calcaire ou encore pour désinfecter. Le savon noir est particulièrement doux et pourra nettoyer vos surfaces en marbre ou encore vos parquets. Si vous le pouvez, privilégiez également les produits d’entretien avec un label écologique, même s’ils seront toujours plus polluants que leurs alternatives naturelles citées plus haut.

Évitez les parfums d’intérieur

On a beau aimer un habitat parfumé, il n’y a rien de pire pour créer de la pollution intérieure ! Les bougies libèrent des composés toxiques, ainsi que l’encens. Préférez donc des fausses bougies LED pour garder une ambiance cocooning sans ajouter de polluants. Quant aux sprays et aux différents parfums d’intérieur ou désodorisants, ils sont à bannir de vos étagères car ils contiennent des COV (composés organiques volatiles) qui irritent les voies respiratoires !

Faites la guerre à la poussière

Pour réduire la pollution intérieure de votre habitat, rien de tel que de passer régulièrement l’aspirateur, surtout si vous avez des animaux ! Le balai a la fâcheuse tendance de soulever la poussière et de la faire voler dans l’air, ce qui n’est pas l’effet recherché. En ce qui concerne le nettoyage des meubles, préférez les torchons ou les bras en microfibre qui vont capturer la poussière plus efficacement.

Évitez la moquette et les tapis

On n’y pense pas assez mais les tapis et la moquette sont de vrais nids à poussière, acariens et autres joyeusetés. Si vous le pouvez, évitez-les au maximum dans votre intérieur et préférez des sols lisses, plus faciles à nettoyer ! De même, il est important de ne pas accumuler trop d’objets et de bibelots dans votre décoration : le désordre rend le nettoyage plus compliqué et la poussière peut s’y accumuler très rapidement. Un intérieur rangé est une condition sine qua non pour entretenir votre intérieur efficacement.

ARTICLES LIÉS