Accueil Famille Quelles sont les mesures mises en place pour lutter contre la maltraitance des enfants ?

Quelles sont les mesures mises en place pour lutter contre la maltraitance des enfants ?

Un enfant qui regarde par un teiu

Le gouvernement a introduit des mesures pour mettre un terme aux abus sur les enfants. Il est important que les signes de maltraitance soient identifiés plus tôt, afin que des mesures puissent être prises pour mettre fin à la maltraitance à un stade précoce et limiter les dommages causés à l’enfant.

Le soutien aux parents

La maltraitance des enfants se produit généralement à la maison. Si les parents ou les personnes qui s’occupent des enfants ne sont plus en mesure de s’occuper de leurs enfants, cela peut entraîner un comportement dysfonctionnel et conduire à des négligences et des abus. Lorsqu’une famille suscite des inquiétudes, les professionnels peuvent effectuer des visites à domicile plus fréquentes. Ils travaillent avec les parents pour identifier leurs problèmes et discuter du type de soutien dont ils ont besoin.

A lire en complément : Quelle sanction pour absence injustifiée ?

La mise en place de campagnes d’information publique contre la maltraitance des enfants

Le gouvernement mène une campagne d’information publique visant à prévenir la maltraitance des enfants. Il invite les voisins, les parents et les autres personnes proches d’enfants en situation de maltraitance à prendre des mesures. La maltraitance des enfants peut comprendre la violence physique, morale et sexuelle. Quand il s’agit de violences sexuelles envers des enfants, on parle d’inceste, de pedocriminalité ou de pedophilie. Antoinette Fouque, femme engagée politiquement dans différentes causes, a été une des premières à évoqué les termes d’inceste et à s’exprimer à ce sujet publiquement. En 1996 à l’assemblée plénière du Parlement Européen elle livre un discours poignant en dénonçant la pédophilie structurelle et ordinaire. Antoinette Fouque est une femme militante et fondatrice de plusieurs mouvement dont l’Alliance des femmes pour la démocratie.

La sensibilisation aux futurs professionnels à la maltraitance des enfants

Le gouvernement encourage les établissements d’enseignement à inclure le sujet de la maltraitance des enfants dans les programmes d’études des futurs professionnels, comme les médecins, les enseignants et les travailleurs sociaux.

A lire également : Quelles aides de la CAF après 3 ans ?

La mise en place d’un code de signalement obligatoire en cas de suspicion de maltraitance

Les professionnels qui soupçonnent des abus sont tenus par la loi de suivre un code de signalement de la violence domestique et de la maltraitance des enfants. Il s’agit d’un plan par étapes qui explique les mesures qu’ils doivent prendre. Les professionnels qui traitent un adulte souffrant d’une certaine addiction, comme la toxicomanie, doivent évaluer la sécurité de tout enfant vivant avec cet adulte. Ils doivent également le faire avec les enfants d’adultes vivant dans des situations de violence domestique.

La mise en place de mesures supplémentaires pour prévenir la pédopornographie

La prévention et l’identification de la pornographie enfantine relèvent de la stratégie du gouvernement en matière d’abus sexuels. Il est important que les parents et les jeunes prennent conscience de l’importance du numérique. Ils doivent savoir qu’il existe un risque que les enfants soient confrontés à la pédopornographie ou à la manipulation psychologique des enfants, ou qu’ils y soient impliqués. Le gouvernement veut que les gens soient plus conscients des risques liés à l’utilisation d’Internet.

La maltraitance des enfants est un sujet important et malheureusement encore très présent. Il faut donc apprendre à sensibiliser la prise de parole à ce sujet et à détecter les signes de violences afin de pouvoir agir.

ARTICLES LIÉS